Frank Brunner : la Suisse contre le lobby

http://www.interet-general.info

« Toute personne pourvue d’un minimum d’objectivité est contrainte d’admettre que la mentalité juive est quelque chose d’abject. Les juifs sont tout simplement dénués de sentiments humains à l’égard des non-juifs. Des dizaines de millions de morts de la Seconde guerre mondiale, les juifs ne déplorent que les morts juifs, les autres étant sans importance à leurs yeux. Quand les juifs parlent de la Seconde guerre mondiale, c’est uniquement pour évoquer la Shoah. Quand les juifs affectent de militer pour « les droits de l’homme », ils ne se réfèrent qu’aux droits des juifs, les non-juifs n’ayant que le droit d’approuver tout ce que font les juifs, aussi ignoble leur comportement puisse-t-il être. En réalité, les juifs n’ont absolument aucun respect pour les droits d’autrui. Ils ne reconnaissent même pas à autrui le droit d’avoir une opinion différente de la leur et s’efforcent en permanence d’imposer partout leur terrorisme intellectuel. Si vous n’êtes pas d’accord avec un juif, il vous considère, au mieux, comme un imbécile. De son point de vue, vous ne méritez déjà plus de vivre. Ou alors à peine, en admettant que vous ayez affaire à un juif particulièrement « tolérant ». Lorsque quelqu’un les gêne, les juifs s’efforcent d’obtenir qu’on le soumette à des mesures discriminatoires, qu’on lui fasse perdre son emploi, qu’on lui refuse un logement, qu’on bafoue ses droits les plus élémentaires. Les procédés des juifs sont généralement hypocrites et sournois. Ils n’ont aucun scrupule à orchestrer des campagnes de calomnies et s’efforcent de réduire au silence les victimes de ces campagnes de calomnies, en sorte qu’elles ne puissent même pas se défendre. Et alors même que tout, en eux, est détestable, les juifs viennent encore se donner des airs de martyrs parce qu’ils sont détestés. »